Investir dans l’avenir de votre enfant 
Il n’est jamais trop tôt pour commencer à épargner pour les études postsecondaires de votre enfant.  Les coûts d'éducation postsecondaire sont estimés à augmenter de façon drastique au cours des dix-huit prochaines années. À l'heure actuelle, un étudiant vivant à la maison paie une moyenne de 4 000 $ par année scolaire.  Ce montant est estimé d’atteindre 37 000 $ par année en moins de deux décennies.

Qu’est-ce qui est un REEE?
Le Régime enregistré d'épargne-études (REEE) est un compte d’épargne pour les études enregistré auprès du gouvernement du Canada.  Le but de l’épargne est d’aider les gens à épargner pour les études de leurs enfants. En économisant de l'argent à chaque année, vous pouvez vous assurer que votre enfant aura des fonds disponible pour leur étude post-secondaire. Une famille peut mettre en place un plan dans lequel un ou plusieurs de leurs enfants sont inscrits comme bénéficiaires. Il est également important de noter que toute personne peut cotiser à un REEE, et non pas seulement les parents de l'enfant.


Alors qu'ils ne sont pas déductibles d'impôt comme les REERs, les REEEs offrent certains avantages fiscaux. Les intérêts gagnés sur un REEE sont libre d'impôt et lorsque votre enfant commence à utiliser l'argent pour ses études, seulement l'intérêt accumulé est imposable comme un revenu.

Qu’est-ce qu’est SCEE?
Votre enfant pourrait obtenir jusqu’à 7 200 $ du gouvernement du Canada pour l’aider à payer ses études postsecondaires.  La Subvention canadienne pour l’épargne-études est une somme d’argent que le gouvernement ajoute au régime enregistré d’épargne-études (REEE) de votre enfant pour aider à faire croître ses économies.  La Subvention canadienne pour l’épargne-études de base s’élève à 0,20 $ pour chaque dollar que vous cotisez, jusqu’à un maximum de 500 $ sur une cotisation annuelle de 2 500 $.  Cette subvention est offerte jusqu’à la fin de l’année civile où l’enfant atteint l’âge de 17 ans.

Selon le revenu familial net du responsable de l’enfant, l’enfant peut également être admissible à la Subvention canadienne pour l’épargne-études supplémentaire (SCEE supplémentaire). Cette subvention ajoute un supplément de 10 % ou de 20 % au premier montant de 500 $ cotisé au REEE.

Le plus tôt vous commencez à contribuer vers un REEE, le plus il ou elle bénéficiera des subventions annuelles et des intérêts en franchise d'impôt. Et ne vous inquiétez pas, dans le cas où l'enfant inscrit comme bénéficiaire choisit de ne pas s’inscrire à une institution post-secondaire, vous avez quelques choix.

Pour en savoir d’avantage contactez nous ou consulter le site Web gouvernemental à www.cibletudes.ca

Pas certain combien vous devriez épargner?  Consultez notre calculatrice pour vous aider à déterminer le montant.


 

 

 

Trouver la succursale/le guichet automatique

Entrer la rue ou l‘intersection, la ville, la province ou le code postal